Journal

2017 | les Musiciens du Louvre

avec le Violon solo Thibault Noally, a interprété les Quatre Saisons de Vivaldi; le spectacle a été présenté par Nelson Montfort.

L’immense potentiel musical du violon est dû à une architecture prodigieuse, composée de plus de 90 pièces de bois rigoureusement préparées et assemblées.

Pour comprendre comment une invention si complexe a été rendue possible, nous analyserons à travers de nombreuses images, nous entendrons, grâce à Evelyne Moser, quelques uns de ses prédécesseurs : vièles, rébecs, liras et vihuelas, et découvrirons où et quand chacun de ces ancêtres a emprunté à d’autres cultures des avancées technologiques et esthétiques qui seront rassemblées par Andrea Amati, au XVIème siècle, en Italie. Mais ces premiers violons ne ressemblaient pas vraiment à ceux que l’on pratique aujourd’hui. En effet, avec l’avènement du romantisme et des grands concerts publics du début du XIXème siècle, tous les instruments antérieurs ont été radicalement transformés. Durant la seconde partie de cette présentation, nous nous attacherons à définir plus précisément la diversité de ces violons que l’on dénomme indistinctement aujourd’hui : « baroques. »

Avez vous apprécié? Partagez-le!

0 comments on “2017 | les Musiciens du Louvre

Leave Comment

Résoudre : *
6 × 11 =